Aller au contenu

Fokus sur "Du bruit dans la nuit" de Linwood Barclay

Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay

La machine à écrire est-elle hantée ?

Linwood Barclay est un écrivain et ancien éditorialiste canadien né aux USA. Il écrit des livres humoristiques mais surtout des thrillers qui, eux non plus, ne manquent pas d’humour... noir, bien sûr ! C’est le cas de ce tout dernier Du bruit dans la nuit.

Paul Davis est professeur d’université et, 8 mois plus tôt, il a surpris l’un de ses collègues et ami transportant deux cadavres de femmes dans son coffre de voiture. Ce dernier l’agresse d’un coup de pelle sur la tête et il n’est sauvé que grâce à l’intervention de la police. Son agresseur est désormais en prison. Cependant Paul souffre d’un stress post-traumatique, il ne se souvient pas de tout, fait des cauchemars. Sa femme Charlotte et sa psy Anna White l’encouragent à écrire ce qu’il ressent. Dans ce but, Charlotte lui offre une vieille machine à écrire, un vieux modèle Underwood.

Rien ne se passe comme prévu. La nuit, outre les cauchemars, il entend des bruits La machine à écrire fonctionne toute seule, TIC-TAC, TIC-TAC… et le matin il découvre des messages angoissants. Il se demande s’il devient fou, d’autant plus que tout s’aggrave : cauchemars, hallucinations, enquête policière. Il y aurait manipulation, mais qui, et dans quel but ? Il est vrai aussi que dans la vie tout n’est pas toujours rationnel, mais tout de même !

Cela n’empêche pas l’humour noir évoqué plus haut. Gavin, principalement, également patient de la psy, fait des farces douteuses du plus mauvais goût.

Bref, tout va de mal en pis, avec des rebondissements inattendus et un suspense qui s’accélère avec les coups de théâtre.

Thriller psychologique bien ficelé qui rend le lecteur addict. A lire si vous n’avez pas l’intention de dormir car de toutes façons vous ne pourrez pas fermer l’œil ! Et à l’avenir méfiez-vous des machines à écrire et pourquoi pas de votre ordinateur !