Aller au contenu

La Disparition de Stephanie Mailer

Dicker Joël

Et si ce n’était pas le bon meurtrier…

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons, est bouleversée par un effroyable fait divers : le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux. Jesse et Derek, les policiers en charge de l’enquête, parviendront à découvrir le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie. Mais vingt ans plus tard, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque. Avant de disparaître à son tour dans des conditions mystérieuses. Que lui est-il arrivé ?

36,97 €
  • 376 & 568 pages
  • Format : 2 volumes
  • ISBN : 978-2-490138-39-5
  • Corps : 16 Guide des tailles

À propos de l'auteur...

Dicker Joël

Fils d’une libraire genevoise et d’un professeur de français – et arrière-petit-fils de l’homme politique Jacques Dicker –, Joël Dicker suit sa scolarité à Genève, entre autres au collège Madame de Staël et part suivre le Cours Florent à Paris pendant une année avant de revenir en Suisse et d’étudier le droit à l’Université de Genève, d’où il sortira diplômé en 20103. Il a été attaché parlementaire au Parlement suisse.
À l’âge de dix ans, il fonde La Gazette des animaux, une revue sur la nature qu’il dirigera pendant sept années et qui lui vaudra de recevoir le Prix Cunéo pour la protection de la nature et d’être désigné « plus jeune rédacteur en chef de Suisse » par la Tribune de Genève.
Joël Dicker écrit ensuite ses premiers textes.

Crédits Photo : © Valery Wallace Studio Cyan